.La fête de st. Martin:…Une journée familiale

mjoa Thursday November 13, 2008 207

francechildren1.Les jeunes orthodoxes parisiens ont dignement fêté la saint Martin : ils furent une bonne cinquantaine à se retrouver le 11 novembre, avec leurs parents, à la paroisse Notre-Dame Joie des Affligés- Sainte Geneviève, dans le 5° arrondissement.

 

 

 

 

.

La liturgie y a rassemblé des enfants venus de différentes communautés parisiennes : la paroisse de la Sainte-Trinité, dans la crypte de la rue Daru, la communauté antiochienne célébrant à la cathédrale Saint-Etienne, la paroisse Saint Jean le Théologien, à Issy-les-Moulineaux, ainsi que des enfants du lieu. Autour du père Alexis Struve et du père Serge Sollogoub, tous ont pu participer à la célébration par leurs chants en français et en arabe. Le père Serge a tout d’abord célébré l’office de proscomédie au milieu de l’église, en expliquant aux enfants la signification des différents gestes. Puis le père Alexis a rappelé dans son homélie l’importance de venir à la liturgie pour se ressourcer auprès de la présence du Seigneur, trouver dans la communion au Christ la force de tendre toujours vers le bien et le désir d’aimer ses proches.

 

francechildren3francechildren4

 

Quarante-cinq enfants, de six à seize ans, se sont ensuite retrouvés dans la salle paroissiale de saint Etienne-du-Mont, au sommet de la rue de la montagne Sainte-Geneviève, pour y partager un pic-nique animé. Après des petits jeux de détente, les enfants se sont divisés en quatre “caravanes de marchands” et chacun est parti sur les traces de sainte Geneviève et de saint Syméon le stylite, entre Orient et Occident. Ils ont, durant deux heures, glané des renseignements sur la vie de ces deux grands saints du 6° siècle. À l’issue des épreuves, ils ont ainsi pu percer à jour l’énigme de la communication entre sainte Geneviève et saint Syméon, si éloignés par la distance : les deux saints se retrouvaient dans la prière.

 

francechildren5francechildren7

Les caravaniers, fatigués de leur long voyage, ont ensuite dévoré un goûter bien mérité avant de se rendre au tombeau de sainte Geneviève, dans l’église saint Etienne-du-Mont, puis de reprendre le chemin de la paroisse, rue Saint Victor, où les attendaient les parents.

francechildren6francechildren8

 

 

0 Shares
0 Shares
Tweet
Share